Skip to content

La démocratiosation de l'electricité

superheroes

Comment les communautés d'énergie renouvelable contribuent à la transition énergétique

En adoptant la loi sur le développement des énergies renouvelables, le gouvernement autrichien a apporté une contribution importante à la transition énergétique. Saluée à la fois par l'industrie et les défenseurs de l'environnement, cette loi régit la transformation du système électrique, qui devra être alimenté exclusivement par des énergies renouvelables d'ici 2030. L'une des conséquences les plus importantes sera le cadre juridique pour les communautés d'énergie renouvelable (CER), qui constituent l'un des principaux piliers pour atteindre les objectifs climatiques et développer l'approvisionnement énergétique décentralisé.

Du consommateur au prosommateur

Le concept de communautés énergétiques a été introduit pour la première fois en 2019 dans un paquet législatif de l'UE afin de donner aux citoyens la possibilité de participer activement au système d'approvisionnement énergétique. En tant qu'individus ou membres d'une communauté énergétique, ils peuvent consommer, produire, vendre ou partager de l'électricité et jouer ainsi un rôle actif dans la transition énergétique en tant que « prosommateurs ». Avec la nouvelle loi, les particuliers, les communes, les petites et moyennes entreprises ou les agriculteurs peuvent désormais s'associer pour faire avancer la décentralisation du système d'approvisionnement énergétique autrichien et soulager le réseau central grâce à l'électricité produite au niveau régional. Cela permet non seulement de renforcer l'autonomie des communes ou des régions, mais aussi de réduire les taxes et de diminuer le transport suprarégional d'électricité. Tout cela contribue à son tour considérablement à l'optimisation du système énergétique à l'échelle nationale.

 

Les centrales électriques du futur

L'un des avantages décisifs des CER est qu'ils permettent à tous - entreprises, collectivités locales, ménages - de participer activement à la transition énergétique, contribuant ainsi largement à la démocratisation de l'approvisionnement en électricité. Les entreprises qui produisent et consomment leur propre électricité bénéficient déjà d'une plus grande indépendance vis-à-vis du marché classique de l'énergie, mais les membres d'une CER peuvent également partager l'électricité entre eux ou vendre sur le marché les excédents d'électricité produits par la communauté.

energiegemeinschaft_neoom

Les entreprises, les communes et les ménages peuvent participer activement à la transition énergétique.

Nous pouvons imaginer ces communautés énergétiques comme les centrales électriques du futur, qui présentent de nombreux avantages par rapport à leurs prédécesseurs fossiles. Le plus évident d'entre eux est que les CER contribuent largement à la réduction des émissions de CO2, puisqu'elles sont basées à 100 % sur des énergies renouvelables. Le fait qu'elles soient autonomes et puissent être déconnectés du réseau s'avère extrêmement utile en cas de panne de courant. Leur autonomie permet également de réduire la charge sur le réseau électrique, ce qui diminue d'emblée le risque de tels incidents.

 

Voici quelques-unes des principales caractéristiques communes à tous les CER :
  • elles misent à 100 % sur les énergies renouvelables

  • leur objectif principal ne doit pas être le profit financier (même si les membres peuvent obtenir des avantages financiers grâce à des tarifs de réseau plus bas ou à des subventions)

  • elles doivent compter au moins deux membres (personnes privées et/ou morales)

  • elles doivent exploiter un compteur intelligent (smart meter)

  • elles doivent être situées dans la zone d'un seul gestionnaire de réseau de distribution

     

Le développement des énergies renouvelables entraîne également une plus grande sensibilisation à l'énergie ainsi qu'un changement social plus large, indispensable pour atteindre les objectifs en matière de changement climatique. L'utilisation des dernières innovations (par exemple, les réseaux intelligents) implique une utilisation beaucoup plus efficace de l'énergie, ce qui se traduit par des avantages financiers : une réduction des prix de l'électricité et la génération de bénéfices garantis pour la communauté locale.

En outre, la flexibilité de la forme juridique des CER permet de créer de nouveaux modèles commerciaux. Les groupes et les individus intéressés par la création d'une communauté énergétique ont beaucoup plus de choix, ce qui simplifie la création d'une CER et constitue une incitation supplémentaire. En outre, les CER, quelle que soit leur forme juridique, soutiennent l'économie régionale. Comme les installations sont détenues et exploitées localement, de nouveaux emplois sont créés tant par l'exploitation et la gestion des installations que par les chaînes d'approvisionnement locales.

 

La commune de Freistadt joue un rôle de pionnier

Selon Florian Stangl, expert en droit de l'énergie et du climat, la question de savoir si les communautés énergétiques s'imposeront à long terme dépend avant tout des barrières à l'entrée.
Si celles-ci sont faibles, cela ouvre au secteur privé la possibilité de proposer des services innovants, car l'installation de production d'une communauté énergétique ne doit pas nécessairement être la propriété de la communauté ou de ses membres. Le bailleur peut également se charger de l'entretien et de l'exploitation de l'installation moyennant une rémunération. Les gestionnaires de réseau auront également un rôle important à jouer : ils ne se contentent pas de mesurer l'énergie, mais font également office d'interface de données entre les acteurs du marché. Le potentiel d'une diffusion réussie et à grande échelle des communautés énergétiques est clairement présent et les récents développements permettent d'être confiant.

kommunalprojekt_freistadt_875w

 

La ville de Freistadt, en Haute-Autriche, met actuellement en place le plus grand système énergétique décentralisé d'Autriche sur des toits municipaux. Dans le cadre du projet, plusieurs bâtiments municipaux sont équipés d'installations photovoltaïques et de systèmes de stockage et de gestion de l'énergie correspondants. Tant l'exploitation que le financement de l'infrastructure requiseont été confiés par la commune à un partenaire externe. Nous sommes très fiers d'avoir remporté cet appel d'offres avec neoom, après avoir marqué des points sur les critères de rentabilité, de durabilité, de gestion des pannes de courant et de création de valeur régionale.

 
Valeurs des installations PV
 

Les installations prévues ont une puissance totale de 656 kWp, tandis que le stockage d'électricité atteindra une capacité de 134 kWh. Dans la phase 1 du projet, nous commencerons l'installation sur sept sites publics qui, une fois le projet terminé, présenteront un taux d'autosuffisance moyen de 79,9 % et réduiront les émissions de CO2 de 50 tonnes par an au total. La particularité de cette collaboration est que la municipalité de Freistadt n'a aucun coût d'investissement à supporter, elle met uniquement à disposition l'espace pour les installations. En contrepartie, neoom prend en charge l'installation et l'entretien courant de l'ensemble du système pour un contrat pluriannuel. La municipalité bénéficie de tous les avantages découlant de l'exploitation de la CER - tels que les économies sur les coûts de l'électricité, les revenus de la vente de la surproduction ou les primes de marché liées à l'alimentation - qui dépasseront largement les frais de contrat pendant la durée initiale du contrat de 15 ans.

Des projets comme celui de Freistadt peuvent faire en sorte que les communes d'énergie renouvelable représentent un nouveau jalon dans la transition énergétique autrichienne.

 

Nous avons rédigé les informations présentées ici pour vous en toute bonne foi, sur la base des informations dont nous disposons. Des divergences peuvent encore survenir lors de l'élaboration du cadre juridique. Vous trouverez les informations les plus récentes sur le site officiel de la Coordination autrichienne des communautés énergétiques: https://energiegemeinschaften.gv.at

Walter Kreisel

'Nous voulons permettre à chacun de contribuer à la transition énergétique. Avec les solutions de financement de neoom impact invest, nous permettons aux particuliers, aux entreprises et aux institutions publiques de participer activement à la transition énergétique, même s'ils ne veulent ou ne peuvent pas engager leurs propres capitaux pour cela. Dans ce cadre, nous prenons en charge l'exploitation, la maintenance et l'assurance, tandis que l'électricité renouvelable produite est mise à la disposition des utilisateurs. Outre les économies de coûts, la production décentralisée d'énergie permet également de soulager les réseaux'.

Walter Kreisel, MBA
CEO neoom + impact invest, NTUITY & Imhotep.Industries

Nouveautés du monde
de neoom

     
     
Oui à la révolution énergétique

La communication autour de la crise climatique et de ses solutions est généralement négative. Les gens sont exhortés à changer eux-mêmes et leur...

 
La démocratiosation de l'electricité

Du consommateur au prosommateur Le concept de communautés énergétiques a été introduit pour la première fois en 2019 dans un paquet législatif de...

 
La voie vers le tournant ènergètique!

Les objectifs de l'Autriche en matière d'énergies renouvelables sont ambitieux. D'ici 2030, les besoins en électricité doivent être entièrement...

 
lire la suite   lire la suite   lire la suite