Skip to content

neoom fête son 3e anniversaire

neoom Mitarbeiter bei der neoomlive03

Lorsque les leaders d'opinion de renommée à nulle autre pareille du secteur des technologies propres, de l'énergie et de la mobilité électrique se réunissent à Freistadt, en Haute-Autriche, il ne peut qu’être question que d'un événement unique à son genre. En date du 31 mars 2022, nous fêtions notre troisième anniversaire - car le 31 mars 2019, nous venions de vendre notre tout premier produit en tant que start-up.

C'est une raison assez suffisante pour fêter cet événement avec nos collaborateurs, nos investisseurs, nos partenaires et nos sympathisants - et pour débattre de la transition énergétique avec des intervenants de grande renommée : Des personnalités telles que Marc Elsberg, auteur de best-sellers et conférencier, se sont réunies sur la scène du hall d'exposition de Freistadt. Avec ses « thrillers scientifiques », ce Viennois d'origine rend des thèmes comme les blackouts intelligibles pour tous d’une manière très intéressante. Le fait que dans le thriller du même nom "Blackout - Demain il sera trop tard !", un blackout soit provoqué par une cyberattaque de terroristes a amené les invités du podium à réfléchir sur l'approvisionnement en énergie. La Ministre de l'Environnement Leonore Gewessler, jointe par correspondance vidéo, a elle aussi tenu des propos clairs concernant l'importance des sources de notre sécurité énergétique, surtout dans le contexte de la guerre en Ukraine : "Il est insupportable de voir dans quelles mains nous nous sommes mis en Europe - et que nous soutenons ainsi chaque jour une guerre d'agression".

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE PERMANENT

L'activiste climatique et conseiller des Nations Unies Marc Buckley a fait remarquer : "Les problèmes actuels comme la pandémie de coronavirus et la guerre en Ukraine éclipsent un problème majeur qui survivra à tous les autres : Le changement climatique. Etant donné que nous faisons face à une immense soif d'énergie, nous mettons aussi bien la sécurité en Europe - et la paix mondiale - en danger de manière alarmante, mais, nous alimentons aussi le réchauffement climatique.“

 La révolution énergétique est donc tout aussi essentielle que la révolution de la mobilité pour l'avenir de l'humanité. Cette dernière a pu être amorcée parce que le problème de l'œuf et de la poule de l'électromobilité a déjà pu être résolu grâce à la numérisation, comme l'a souligné Alexander Kirchgasser : "Il faut garder à l'esprit que l'électromobilité n'est pas une solution miracle : Aux débuts sanglants de la mobilité motorisée, il fallait se procurer de l'essence dans les pharmacies. Il n'y avait évidemment pas encore de réseau de stations-service pour les voitures à moteur à combustion. Celui-ci n'a été mis en place qu'au cours des décennies suivantes. Cela était également valable pour les voitures électriques une centaine d'années plus tard. Il n'y avait pas de réseau. Ces problèmes de réseau ont été résolus en reliant les stations de recharge et en créant ainsi sur la planche à dessin un écosystème qui n'existait pas auparavant. 0 A l’heure actuelle, il y a environ 1 million de transactions de recharge en Europe - cela n'a été rendu possible que par le biais de la numérisation.“

 

TOURNANT DE LA MOBILITÉ : CHECK / WHATS NEXT : REVOLUTION DE L'ÉNERGIE

Mais avec la révolution de la mobilité qui a été mise sur les rails par les politiques il y a quelques années déjà, seule une partie significative des mesures que nous avons à prendre en tant qu'humains pour nous protéger du changement climatique, de la carbonisation et du black-out a été mise en œuvre.

La révolution énergétique est l’autre partie. Celle-ci repose toujours aussi bien sur un savoir-faire technique que sur un cadre juridique. L'Autriche joue ici un rôle précurseur. Elle a été l'un des premiers pays à mettre en œuvre les directives européennes correspondantes et à créer, avec la loi sur le développement des énergies renouvelables, les bases réglementaires pour la révolution énergétique en Autriche. La volonté politique est donc indispensable et a été fortement soulignée par Leonore Gewessler dans son message vidéo. La ministre de l'énergie a appelé à l'abandon du pétrole et du gaz et au développement des énergies renouvelables. Un autre facteur d’une grande importance pour la ministre est la fin du monopole de l'énergie sur la fixation des prix de l'électricité - la plupart des citoyens n'ont jusqu'à présent participé au marché de l'énergie qu'en tant qu'acteurs. Grâce aux communautés énergétiques, ils pourront désormais aussi jouer le rôle de producteurs d'électricité afin de distribuer une énergie régionale et 100% renouvelable.

METTRE LES APPAREILS EN RÉSEAU - METTRE LES PERSONNES EN RÉSEAU

Nous avons pu présenter ici quelque chose de tout à fait nouveau : KLUUB, une fonction de l'application neoom récemment présentée, qui permet de créer des communautés d'énergie renouvelable (CER), ou Erneuerbarer-Energie-Gemeinschaften (EEG).

"L'app neoom est le lien entre les produits neoom et l'IoE - Internet of Energy. Grâce à KLUUB, on met désormais en plus tous les consommateurs et producteurs d'électricité en réseau afin d'exploiter pleinement le potentiel des communautés d'énergie renouvelable. De cette manière, un membre d'une communauté énergétique peut partager l'électricité avec les autres membres via le réseau existant, sans qu'un fournisseur d'énergie soit nécessaire et participe aux bénéfices. Les participants peuvent ainsi s'approvisionner en électricité le plus efficacement possible sans faire recours à un tiers.

La loi EAG - Energieausbaugesetz (loi sur le développement de l'énergie) joue ici un rôle déterminant, car des taxes essentielles sont supprimées. Ainsi, l'électricité devient moins chère pour celui qui l'achète et cet acheteur obtient plus d’électricité pour son argent. Et pour celui qui la vend, l'électricité gagne en terme de la valeur, car il en reste plus en valeur nette", explique le PDG & fondateur du groupe neoom, Walter Kreisel. Ce nouveau marché de l'énergie a en plus de cela d'autres grands avantages : des distances de transport très courtes et la bonne conscience pour se rendre compte que l'électricité que l'on consomme et que l'on redistribue provient à 100% de sources renouvelables de la région.

Pendant le Future Talk qui a suivi, le célèbre et éminent météorologue Andreas Jäger a été sollicité sur scène en tant qu'invité surprise et a abordé la question de savoir si le changement climatique était d'origine humaine. Sa conclusion : "L'homme joue un rôle clé dans le changement climatique. L'avantage : il n'est pas un pion entre les mains de plus grandes puissances. Il peut faire quelque chose pour y remédier. C'est pourquoi il nous appartient à tous d'entamer ensemble le tournant ou mieux, la révolution énergétique. “

Andreas Jäger Métérologue

"L'homme joue un rôle très déterminant dans le changement climatique. L'avantage est qu'il n'est pas un pion entre les mains de plus grandes puissances. Il peut contribuer à faire changer les choses. C'est pourquoi il nous appartient à tous d'entamer ensemble la transition énergétique."

Andreas Jäger
Métérologue
Walter Kreisel PDG neoom

"L'application Neoom App constitue le lien entre les produits Neoom et l'IOE (Internet of Energy). Avec KLUUB, on connecte désormais aussi tous les consommateurs et producteurs d'électricité pour exploiter pleinement le potentiel des communautés d'énergie renouvelable. Ainsi, un membre d'une communauté énergétique peut partager l'électricité avec les autres membres via le réseau existant, sans qu'un fournisseur d'énergie ne soit nécessaire et ne tire profit de l'opération. Les participants peuvent ainsi s'approvisionner en électricité le plus efficacement possible sans passer par un tiers. La loi sur le développement de l'énergie (Energieausbaugesetz -EAG) joue ici un rôle clé, car elle élimine des frais importants. Ainsi, l'électricité devient moins chère pour celui qui l'achète et ce dernier en obtient plus pour son argent. Et pour celui qui le vend, l'électricité prend de la valeur, car il lui en reste plus en termes nets."

Walter Kreisel
PDG et fondateur du groupe neoom
Alexander Kirchgasser growtoo & has.to.be

"Il faut bien s'en souvenir : Dans les débuts sanglants de la mobilité motorisée, il fallait acheter de l'essence dans les pharmacies. Il n'y avait évidemment pas encore de réseau de stations-service pour les voitures à moteur à combustion. Celui-ci n'a été mis en place que dans les décennies qui ont suivi. Il en a été de même, une centaine d'années plus tard, pour les voitures électriques. Il n'y avait pas de réseau. Ces problèmes d'interconnexion, en reliant les stations de recharge et en créant ainsi un écosystème sur une planche à dessin qui n'existait pas auparavant. Actuellement, il y a environ un million de transactions de recharge en Europe - cela n'a été rendu possible que par la numérisation."

Alexander Kirchgasser
CEO growtoo + Co-fondateur has.to.be

Nouveautés du monde
de neoom

   
   
neoom fête son 3e anniversaire

C'est une raison assez suffisante pour fêter cet événement avec nos collaborateurs, nos investisseurs, nos partenaires et nos sympathisants - et pour...

 
Austrian Green Planet Award 2019

Energy City Astana est un concept de lotissement autosuffisant en énergie composé de plus de 200 maisons passives et il est construit à deux...

 
Continuer   Continuer